vignettesiecle
Date:

En 2009, Claude Laurgeau, fondateur du centre de Robotique de l'Ecole des Mines de Paris (Mines Paris Tech) publie "Le siècle de la voiture intelligente". Ce livre de 240 pages, nous renseigne sur les dernières avancées technologiques des systèmes robotiques autonomes et communicants qui apparaîtront dans les villes du 21ème siècle!

LIVRE | le siecle de la voiture intelligente


Presentation

Lorsque au début du 20e siècle, on a remplacé progressivement les voitures hippomobiles par des voitures automobiles, on a remplacé les chevaux par des moteurs à explosion, le mors et les rênes par des cardans et un volant, le fouet par un accélérateur... mais on a oublié de remplacer le cocher, on s'est contenté de changer son nom en l'appelant conducteur. L'automobile est en fait un robot mobile de transport d'objets ou de personnes qui a gagné une certaine autonomie énergétique mais pas l'autonomie décisionnelle.

Les progrès des systèmes robotiques autonomes et communicants sont tels que le vingt et unième siècle sera celui de l'intelligence embarquée et des cybercars. Le Centre de Robotique de Mines ParisTech qui fête ses vingt ans s'est intéressé à cette forme de robotique, dans laquelle la France qui a été aux premières places de l'industrie automobile tout au long du vingtième siècle, se doit de continuer à innover. Cet ouvrage présente dans une première partie, une synthèse utile de ce qu'on appelle aujourd'hui les Systèmes de Transport Intelligents en examinant les aspects techniques, économiques et sociétaux. La seconde partie présente les principaux travaux conduits par le Centre de Robotique de Mines-ParisTech sur les dernières années, en partenariat avec les entreprises, les pouvoirs publics et l'Europe.

download.jpg

Téléchargez le PDF ICI


A propos de Claude LAURGEAU

Claude Laurgeau, né en novembre 1942, est un professeur et roboticien français. Il s'est intéressé à un domaine d'application spécifique : le "Système de Transport Intelligent".

Il est professeur à l'université de Nantes de 1975 à 1982, puis directeur du département "Recherche robotique productique" à l'Agence de l'informatique de 1982 à 1987/

Il est nommé en 1989 professeur à l’École des Mines de Paris où il crée le Centre de recherches en robotique (CAOR), qu'il dirige jusqu'en février 2008.

En 2004 il remporte le prix international Engelberger, l'une des plus haute distinction en robotique.

Il prend officiellement sa retraite fin 2010, tout en continuant à collaborer à des projets de recherche appliquée.
Il a contribué à la création de plusieurs entreprises "start-up" en robotique, tant à l'Agence de l'Informatique qu'à l'École des Mines.

Il est aujourd'hui président du conseil d'administration de la société Intempora.
Source Wikipedia

 

 

News
01/31/2018
2018-01-31T15:25:03+00:00
vignettesiecle